Rechercher
  • Lettres à T.

Team Paradoxes

Dernière mise à jour : 12 nov. 2020

Une grande dame de l’approche de Palo Alto vient de nous quitter.


Teresa Garcia a été l’un de nos « maitres » lors de notre initiation à la Thérapie Brève.

Avec Jean-Jacques Wittezaele et Claude Seron elle a fondé en 1987 l’Institut Gregory Bateson (IGB) de Liège qui fut représentant du Mental Research Institute de Palo Alto pour l’Europe Francophone.

Nous avons bénéficié de son enseignement à partir de 1993, quand l’IGB a commencé à organiser des formations en dehors de la Belgique, en France et en Suisse. A l’époque, Paul Watzlawick et Richard Fisch, deux des « inventeurs » de la méthode, ainsi que Karin Schlanger faisaient partie de formateurs.

Elle a écrit, avec Jean-Jacques Wittezaele, le remarquable : « A la recherche de l’Ecole de Palo Alto », ainsi qu’un article fondamental sur la méthode : « L’approche clinique de Palo Alto » dans le « Panorama des thérapie Familiales » dirigé par Mony Elkaïm.


Comment parler de Teresa ?

Teresa Garcia au 20 ans de l IGB ©

Elle était pétillante de vie et d’enthousiasme pour le modèle de Palo Alto. Elle l’enseignait avec une passion infatigable, nous impressionnait par sa clarté, sa finesse et par ses fulgurances lors des séances de thérapie.

Teresa Garcia avec JJ Wittezaele et G Nardone ©

Elle était en recherche constante de progression personnelle et d’amélioration de ses enseignements. Nous lui devons beaucoup, non seulement pour les connaissances qu’elle a transmises, mais aussi parce qu’elle a été une source d’inspiration et une partenaire de réflexion durant des années.

C’est grâce à elle que nous avons pu pour la première fois bénéficier, en novembre 2009, de l’enseignement de deux associées de recherche du Centre de Thérapie Brève du MRI de Palo Alto : Barbara Anger-Diaz (1939-2018) et sa fille Katarina Anger. Teresa, avait en effet organisé un séminaire avec ces deux remarquables thérapeutes dans le cadre du Centre d’Intervention et de Recherche sur le Changement et l’Évolution des systèmes humains (CIRCE) qu’elle avait créé. C’est aussi grâce à Tersa que notre association Paradoxes a pu organiser, en collaboration avec CIRCE, un nouveau séminaire avec Barbara et Katarina en 2011. (Leurs communications sont publiées sur notre site)

Katharina, Teresa, Barbara ©

En 2010, Teresa était intervenue à la neuvième Journée de Rencontre de notre association sur le thème : « Concepts simples pour aborder la complexité des couples ». Elle n’a, à notre grand regret, pas publié son texte sur notre site.

D'autres hommages des personnes liées à Paradoxes en commentaires sur le site :

https://www.paradoxes.asso.fr/2019/02/hommage-a-teresa-garcia-rivera-1958-2019/






21 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout