Rechercher
  • Lettres à T.

Christine Weyers

Je peux seulement regarder en face la disparition de Teresa. Son départ fut brusque, insoutenable et douloureux. Teresa m’a ouvert vers un monde que je ne connaissais pas. Celui de l’écoute, de la bienveillance et d’une autre compréhension du monde.

Grâce à elle, j’ai évolué et compris que l’on pouvait aider « l’autre » rien que par l’écoute et la compréhension.

Teresa, tu es la personne qui m’a ouvert la porte vers une nouvelle ère de ma vie.

Tu es dans mon cœur... Je ne t’oublierai jamais.

Je t’embrasse ❤️

Christine




20 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout